dans Documentation

« L’année 2018 a été marquée par un agenda particulièrement riche, par le lancement de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, la définition de la stratégie de transformation du système de santé et la préparation de la réforme du “100 % santé” et de la réforme de la CMU-C », explique Marianne Cornu-Pauchet.

Dans ce contexte, le Fonds CMU-C a poursuivi ses travaux selon trois axes principaux :

  •  contribuer à la mise en œuvre des politiques publiques en matière de complémentaires santé et évaluer leurs effets ;
  • participer à la modernisation du service public de la Sécurité sociale ;
  • améliorer la performance de gestion de l’établissement.
  • Le rapport fait référence à l’analyse de l’évolution des dépenses de la CMU-C approfondies, qui représentent près de 90 % des dépenses totales financées par l’établissement. Il dévoile une croissance modérée de l’assiette de la TSA de 1 % pour atteindre 37,4  Mds € (après + 2,3 % en 2017). La recette totale de TSA est quant à elle en progression de 1,5 % ; elle s’établit à 4,95 Mds €.

Enfin, les perspectives 2019 : mise en œuvre de la réforme CMUC-C à compter du 1er novembre, qui sera ouverte aux personnes éligibles à l’ACS en contrepartie d’une participation financière maîtrisée.

Le fonds contribuera, en 2019, à l’installation de la réforme en partenariat avec les acteurs concernés et adaptera ses activités en conséquence.

Téléchargez ce rapport

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

ut libero ut luctus consectetur Curabitur fringilla diam libero.