dans PRÉVOYANCE

Le Fonds Avenir Masfip a lancé le premier site d’information à destination du grand public sur les cancers héréditaires, vendredi.

“Nous sommes heureux d’annoncer le lancement du site Oncogenetique.fr fruit des ambitions nourries au sein du Fonds Avenir Masfip (…). Créé le 10 septembre 2014, ce fonds a pour ambition de soutenir des initiatives innovantes dans toutes les dimensions de l’oncogénétique, qu’elles soient sociales, médicales ou éthiques vis à vis des pathologies féminines”, souligne Dominique Combe, présidente de la Masfip (Mutuelle d’Action Sociale des Finances Publiques).En France, 5 à 10% des 1 000 nouveaux cas de cancers déclarés par jour peuvent s’expliquer par des prédispositions héréditaires. Une enquête conduite par ViaVoice montre que 79% de la population souhaite être mieux informée sur le risque familial de cancer.

Le site apporte des réponses aux questions les plus fréquentes, met à disposition des fiches pratiques téléchargeables et un lexique médical. Il permet ainsi de centraliser toutes les informations sur un même support.

“A la Fondation de l’Avenir, nous sommes extrêmement attentifs à la diffusion de l’information et aux questions éthiques aux côtés de la recherche”, observe Dominique Letourneau, président du directoire.

Le site bénéficie d’un fort soutien scientifique. “Tous les canaux d’information sont nécessaires”, pointe ainsi Dominique Stoppa-Lyonnet, professeur de génétique à l’Université Paris Descartes et responsable du service de génétique de l’Institut Curie. L’initiative est également saluée par les associations de patients. “C’est important pour nous de pouvoir nous appuyer sur un outil comme celui-ci” renchérit, Laetitia Mendes, présidente fondatrice de Généticancer.

En 30 ans d’existence, l’oncogénétique apparaît comme une discipline relativement récente. En 2017, près de 41 148 tests génétiques de dispositions au cancer ont été réalisés.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

lectus accumsan ut adipiscing commodo mattis Nullam commodo amet, id,