dans PRÉVOYANCE

Les assemblées générales de MNH et MNH Prévoyance se tenaient les 20 et 21 juin dernier à Dijon.

Pour rappel, les deux mutuelles gèrent le groupe Nehs (présidé par Gérard Vuidepot), intervenant dans les activités d’assurance, de banque et de service. Les délégués ont “approuvé les résultats positifs s’élevant à 19,8 Ms €”. Ils ont également donné leur feu vert à la poursuite de la stratégie de diversification“avec des services proposés aux personnes et aux établissements de santé”.

A propos du 100% santé, la MNH pointe à la fois “un dispositif globalement positif et une charge supplémentaire pour les mutualistes” et rappelle son implication dans l’accès aux soins et le reste à charge zéro, avant même la réforme.En revanche, la mutuelle estime que l’impact ne sera pas neutre, contrairement aux affirmations d’Agnès Buzyn, et le chiffre à 20 Ms € pour elle-même.Concernant la protection sociale des fonctionnaires hospitaliers, les élus ” rappellent leur attachement aux principes d’égalité de traitement des fonctionnaires et agents publics, de solidarités intergénérationnelles et plus particulièrement aux œuvre sociales hospitalières et ses spécificités statuaires”. Ils plaident pour une concertation nationale “pour assurer la convergence des objectifs et maintenir une approche collective de la protection sociale complémentaire”.

Enfin, les délégués ont réitéré certaines de leurs critiques dénonçant “une concurrence improductive avec des campagnes publicitaires de mutuelles agissant comme de véritables sociétés commerciales, et annonçant des engagements au-delà des règles mutualistes”.


Publié dans la Lettre du 27 juin 2019 – Photo : MNH
Articles recommandés
libero massa ut luctus risus. ut Sed justo