dans Inclassable

Lors de la séance extraordinaire du conseil de la CNSA, le 23 octobre, Agnès Buzyn a présenté sa feuille de route pour les personnes âgées. Elle est notamment revenue sur les Ehpad perdants de la réforme de la tarification. “Ces établissements feront l’objet d’une attention spécifique pour les ARS avec une enveloppe de 28 Ms € en 2018, qui pourra être utilisée à cet effet ” a déclaré la ministre. Elle a également rappelé certaines mesures prévues par le PLFSS 2018. Un budget de 180 Ms € est prévu pour financer par le biais de la CNSA les conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie et assurer le fonctionnement des conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie. Par ailleurs, environ 2 000 établissements seront concernés par les astreintes d’infirmières de nuit.

Un groupe de travail piloté par la DGCS est chargé de ” promouvoir et généraliser sur l’ensemble du territoire des démarches de qualité de vie au travail des personnels “ des Ehpad. Une stratégie de la bientraitance dans le secteur social et médico-social sera lancée l’année prochaine, après concertation, en lien avec Sophie Cluzel, secrétaire d’État aux personnes handicapées.


Initialement publié dans La Lettre N°839 du 3 novembre 2017. Photo: Luc Séba / Cocktail Santé
Articles récents
sit facilisis vel, ut vulputate, elit. justo Aliquam efficitur. quis suscipit accumsan
Rapport public annuel de la Cour des Comptes