dans Sécurité Sociale

Dans l’édition 2018 de son traditionnel rapport public annuel, la Cour des comptes consacre un chapitre à la politique vaccinale, dans le prolongement de sa précédente enquête de 2012.

Les Sages de la rue Cambon pointent des couvertures “parfois lacunaires”avec des taux de vaccination inégaux. Toutefois, ils saluent “la remobilisation récente des pouvoirs publics”. Ainsi l’extension de l’obligation vaccinale” clarifie le message de santé publique adressé aux parents, de manière à remédier à des comportements d’évitement”. Son coût de 12 Ms € pour 2018 est par ailleurs jugé ” modeste “pour l’Assurance maladie.

Autre dossier traité par la Cour, la dette des hôpitaux.

Les magistrats notent une ” amélioration fragile ” de 30,8 Mds€ en 2014 à 29,8 Mds € en 2016 mais le niveau reste élevé après des investissements massifs dans le cadre des Plan hôpitaux de 2007 puis 2012. En tout 319 établissements publics de santé étaient en “situation d’endettement excessif ” en 2015. La juridiction financière s’inquiète d’une reprise probable de l’investissement avec une nécessaire ” vigilance accrue”.

Consulter le rapport


Publié dans la Lettre N°890 du 8 février 2018 – Photo: Luc Seba / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

nec id luctus Aenean Phasellus ut commodo venenatis, amet,