dans ASSURANCE MALADIE

C’est désormais tranché, le gouvernement a décidé de suivre l’avis de la HAS et a engagé la procédure de radiation des médicaments homéopathiques de la liste des médicaments pris en charge par l’Assurance Maladie pour effet au 1er janvier 2022. Une phase transitoire est prévue pour l’an prochain.

C’était attendu, Agnès Buzyn n’a pas reculé au moment de trancher la question du déremboursement des médicaments homéopathiques suivant ainsi la recommandation de la commission de la transparence de la HAS. Celle-ci avait jugé en juin que l’intérêt thérapeutique de ces médicaments était insuffisant.

La mise en oeuvre de la la procédure de radiation de la liste des médicaments pris en charge par l’Assurance Maladie se fera en deux étapes.La première étape au 1er janvier 2020 avec la baisse du taux de remboursement des médicaments homéopathiques qui passera de 30% à 15%.
Puis dès le 1er janvier 2021, une radiation définitive qui aura pour conséquence la non prise en charge du médicament par l’Assurance Maladie.Le prochain PLFSS devrait apporter plus de détails sur la procédure que compte suivre le gouvernement.


Publié dans la Lettre du 11 juillet 2019 – Photo : DR
Articles recommandés
ut felis ante. libero. leo. Aliquam accumsan fringilla facilisis quis consectetur