dans POLITIQUE DE SANTÉ

Avec 4 172 lits fermés en 2018, soit une baisse de 1% par rapport à 2017, le tendanciel à la baisse du nombre de lits en hospitalisation complète continue de se poursuivre selon les dernières données de la Drees.

Les résultats de la statistique annuelle des établissements de santé de la Drees faisait remonter qu’en France, on dénombrait l’an dernier 3 036 structures hospitalières disposant de capacités d’accueil en hospitalisation à temps complet (comptées en lits / 396 000 lits au total) ou à temps partiel (comptées en places / 77 000 places).

Une tendance de fond se confirme, le volume de séjours à temps complet baisse au profit du temps partiel. Ainsi, le nombre de lits continue de reculer en 2018 (baisse de 1,0 %), tandis que le nombre de places est en augmentation (+2,4 %). Confirmation également des résultats constatés en 2017 avec une hausse du nombre de places plus forte en moyen séjour (+7,6 %) qu’en court séjour (+2,3 %).

Le système alternatif qu’est l’hospitalisation à domicile continue de progresser doucement mais à rythme régulier en 2018, ses capacités de prise en charge sont en hausse de 3,4 % pour représenter près de 5,5 % de celles de l’hospitalisation complète en court et moyen séjour (hors psychiatrie), contre 2,1 % en 2006.


Publié dans la Lettre du 21 octobre 2019 – Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Phasellus luctus mattis felis nec venenatis