dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Les députés ont adopté hier en commission des Affaires sociales une proposition de loi prévoyant la revalorisation des pensions de retraite des agriculteurs à 85% du Smic.

Elle permettrait aux chefs d’exploitations de percevoir au moins 1 000 € net de retraite pour une carrière complète.

Le texte porté par André Chassaigne, chef de file des élus communistes à l’Assemblée, a été modifié par un amendement LREM. Son entrée en vigueur est ainsi reportée au 1er janvier 2022 pour «laisser le temps nécessaire aux travaux techniques permettant à la MSA de reliquider toutes les pensions de retraite concernées ».

De plus, le complément de retraite agricole est désormais conditionné «au fait d’avoir demandé l’ensemble de ses droits à retraite», avec un «écrêtement en fonction du montant de retraite tous régimes afin d’assurer une équité entre assurés monopensionnés et polypensionnés». André Chassaigne s’est opposé à ces ajouts.

La PPL avait été votée à l’unanimité en première lecture en février 2017 à l’Assemblée, son adoption avait échoué au Sénat après la mise en place par le gouvernement d’une procédure de vote bloqué.


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

adipiscing ut consectetur libero ultricies quis, in risus.