dans POLITIQUE DE SANTÉ

Cinq membres du conseil scientifique, dont son président, Jean-François Delfraissy, ont publié jeudi dernier une tribune dans The lancet  appelant à ne recourir au reconfinement généralisé qu’en ultime recours.

Ils plaident pour une «nouvelle approche» basée sur «un contrat social clair et transparent» entre les générations et des mesures d’auto-isolement pour les populations âgées et vulnérables. Toutefois, cette prise de position n’est pas partagée par l’ensemble de l’instance.
«Jusqu’à présent, les populations ont eu une attitude relativement coopérative, mais leurs doutes et leur méfiance sont visibles dans les mouvements de protestation observés dans plusieurs pays» écrivent les cinq membres. Ils pointent également les conséquences «dévastatrices» sur les plans économique, social et sanitaire (en particulier pour la santé mentale).
«La faisabilité d’une telle mesure est très discutable», a pour sa part estimé Olivier Véran lors du point de situation hebdomadaire du gouvernement.

Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

mattis ut tristique libero id, libero. lectus Aenean sed