dans POLITIQUE DE SANTÉ

La feuille de route Ma Santé 2022 prévoyait la création d’un « Lab e-santé ». Ce guichet national de l’innovation et des usages en e-santé (G-NIUS) a officiellement été créé le 6 mai dernier.

Piloté par la Délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) et l’agence du numérique en santé (ANS), en partenariat avec Bpifrance. Il vise à répondre aux différentes attentes exprimées par les innovateurs et professionnels, à savoir «se repérer dans un écosystème pléthorique et très réglementé», gagner en visibilité, et faciliter la mise en relation en les professionnels de terrain (comme les soignants et les directeurs d’établissements) et les concepteurs de solutions.

«Face à l’épidémie de Covid-19, les innovateurs du numérique en santé se sont mobilisés en lançant rapidement de nouveaux services et en adaptant les outils existants. Pour les y aider, G_NIUS réoriente son plan de lancement initial afin de répondre aux besoins d’orientat ion et de mise en lumière des concepteurs de services numériques en lien avec le Covid-19», souligne l’ANS dans un communiqué. La version Covid-19 de G_NIUS informe les éditeurs concernant les référentiels applicables conçus par les pouvoirs publics face à la crise ; les sources de financement françaises et européennes consacrées au développement de nouveaux outils innovants ; les espaces de référencement «auxquels ils peuvent postuler pour donner plus de visibilité à leurs solutions»
Après cette version Covid, lancée au début du mois, une version cible sera opérationnelle en septembre prochain.

 

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

at lectus risus. libero dapibus consectetur