dans ASSURANCE MALADIE

Prévu fin juin à hauteur de 1,7 Mds €, le déficit du régime général devrait finalement atteindre 3,1 Mds €, une fois les données recettes/dépenses consolidées en grande partie.
A comparer au chiffre de -1,0 Md constaté au 30 juin 2018.

Explications de cet accroissement de déficit : un ralentissement de la conjoncture et des recettes tirées de la masse salariale mais aussi, et surtout, un fort effet négatif « gilets jaunes » sur les comptes provisoires. Il paraît assez illusoire que la situation se redressera au second semestre 2019.

Les branches maladie et vieillesse du régime souffrent de cette situation. La Cnam est à -3,3 Mds € ; la Cnav à -2,9 Mds €. A contrario, la Cnaf demeure excédentaire à 2,3 Mds € ainsi que les AT-MP à +0,8 Md €. L’ensemble des organismes de Sécu voit leur situation fin juin dernier se dégrader à -1,7 Mds € grâce à la CNSA qui apporte 900 Ms € dans l’escarcelle générale.

La CCSS du 26 septembre devrait clarifier davantage la situation.

Source : Comptes mensuels de la S.S., commission des comptes.


Publié dans la Lettre du 10 septembre 2019 – Photo : Freepik
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

eget leo facilisis et, ut at luctus non