dans SÉCURITÉ SOCIALE

44,7 Mds € de déficit pour 2020 (7,3 Mds de moins que prévu en juin dernier) et 25,5 Mds € encore pour l’exercice 2021, telles sont les grandes données de la Commission des comptes de la Sécurité sociale de ce matin dont ESE vous met le rapport à disposition en exclusivité.

Dans la foulée de la réunion, les deux ministres, Olivier Véran et Olivier Dussopt, nouveau ministre délégué aux Comptes publics, présenteront les grandes données du PLFSS 2021.

La situation globale serait un peu moins dégradée que celle initialement prévue en juin dernier (52 Mds contre 44,7 Mds €). Parmi les facteurs explicatifs de cette amélioration de 7,3 Mds € : une moindre baisse de la masse salariale, une «bonne» (tout est relatif bien entendu) tenue des salaires et une prévision de hausse du chômage un peu moins forte.

Au niveau des différentes branches :

  • L’Assurance Maladie devrait afficher un déficit de 30 Mds € cette année et de 16,4 Mds € en 2021
  • La branche AT-MP afficherait un déficit de 300 Ms € en 2020 mais un excédent de 400 Ms € l’an prochain
  • Pour la branche retraite, les déficits devraient s’élever respectivement à 7,9 Mds € en 2020 et 8 Mds € en 2021
  • Enfin sur la famille, si 2020 s’annonce déficitaire à hauteur de 3,3 Mds €, l’exercice 2021 devrait être bénéficiaire de 900 Ms €

Au total, les régimes généraux devraient être déficitaires de 41,5 Mds € en2020 ( 44,7 Mds € avec FSV) et de 23,1 Mds € en 2021 (25,5 Mds € avec FSV) (cf. tableau ci-dessous).

On notera par ailleurs que l’ONDAM devrait afficher une progression tendancielle de 1,4% en 2021 (soit une hausse de 3% des dépenses maladie) contre les 7,6% projetés en 2020.

Ce chiffre n’intègre évidemment pas les différentes mesures qui seront présentées aujourd’hui dans le cadre du PLFSS 2021 ni une éventuelle deuxième vague d’épidémie comparable à celle connue au printemps dernier.

Enfin, confirmation que la CADES se voit transférer 136 Mds € de dettes prolongeant ainsi son activité jusqu’en 2033 (au lieu de 2024 comme initialement prévu dans la LFSS 2020).

Prudence toutefois sur ces données car la situation reste globalement terriblement incertaine.

Consulter la synthèse du rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale 

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

pulvinar mi, libero. quis dolor vulputate, dictum lectus