dans ASSURANCE MALADIE

Les élections 2020 des délégués bénévoles du régime agricole auront au final mobilisées près de 26% des électeurs. Une baisse de 5 points par rapport à 2015.

Ce taux de participation demeure toutefois « satisfaisant » pour le président Pascal Cormery dans le contexte de l’application de la loi NOTRe qui a reconfiguré la cartographie des cantons entraînant également une diminution mécanique du nombre de bénévoles délégués élus (15 000 au lieu de 25 000).

Dans le détail du vote, on notera que le collège des exploitants agricoles aura connu un taux de participation de 33% ; 20 % pour le collège des salariés (CFDT en tête avec 41%) ; et enfin, 31 % pour celui des employeurs de main d’œuvre. Le vote en ligne lui progresse pour représenter dorénavant 29% du total des votes (+40% par rapport à 2015).

La campagne électorale aura été l’occasion pour les élus MSA de prendre le pouls d’un monde agricole s’estimant « fustigé » et qui, très majoritairement a rappelé son attachement de voir le régime « agricole et rural » être maintenu selon Pascal Cormery.

En marge de la présentation de ces résultats, le président, le vice-président et le directeur général de la CCMSA ont rappelé que le prochain chantier prioritaire sera le début de la négociation de la COG 2020-2025 prévu pour cet été. Un mot d’ordre : donner les moyens au régime pour « développer un service de proximité de qualité » pour ses usagers.

En amont de cette négociation, la MSA publiera un livre blanc comprenant une vingtaine de propositions d’actions à prioriser d’ici 2025. Celui-ci sera remis au Président de la République à l’occasion du prochain Salon de l’Agriculture.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

consequat. sit ante. leo venenatis dolor. Phasellus