dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Le feuilleton des initiatives locales annoncées avant leur récupération par l’État continue en cette période de crise sanitaire, confirmant que la réactivité du terrain est une bonne source d’inspiration.

Alors qu’Olivier Véran annonçait le retour des familles dans les Ehpad dimanche 19 avril, le président (LR) du Conseil départemental du Bas-Rhin Frédéric Bierry l’avait devancé l’avant-veille. Décidée en concertation avec le Préfet et l’ARS, cette autorisation de visite sur rendez-vous dans les établissements du Bas-Rhin impliquait des rencontres hors de l’établissement, c’est-à-dire dans la cour ou dans le jardin. Elle nécessitait aussi un strict respect des mesures barrières, avec interdiction de contact physique et port du masque obligatoire. Le protocole annoncé par Olivier Véran reprend la majorité de ces consignes. L’AD-PA, qui avait obtenu la saisine du Comité Consultatif National d’Éthique sur l’interdiction des visites se félicitait de cette décision dès la fin de la semaine dernière.

Pour les masques en tissu non médicaux, les communes ont aussi été plus rapides que l’administration de la santé. Nombre d’entre elles, dont Paris, ont déjà annoncé la fourniture de masques à leurs administrés, alors que l’État commence à envisager cette solution pour accompagner le futur déconfinement.


Photo: Frédérik Astier / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

felis vel, facilisis ipsum justo fringilla elementum risus. quis elit. Nullam porta.