dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Dans un document transmis aux organisations syndicales, Jean-Paul Delevoye esquisse une solution de décalage de la mise en oeuvre de la réforme des retraites.

On croyait que le calendrier et la date de mise en oeuvre étaient figés dans le marbre depuis cet été seulement voilà, dans une note préparatoire adressée cette semaine aux partenaires sociaux, Jean-Paul Delevoye pose deux options alternatives sur la table applicables notamment pour certains régimes spéciaux (RATP, police,…) :

  • Repousser la bascule sur le nouveau système aux “générations d’après” soit celles entrant actuellement sur le marché du travail
  • Ou décaler encore davantage dans le temps la réforme, sous entendant au final un gel du projet de régime universel.

Le but de la manœuvre étant durant cette phase de concertation, d’apaiser un potentiel vent contestaire qui pourrait se lever dans les semaines à venir (cf. brève ci-dessous).


Publié dans la Lettre du 17 octobre 2019 – Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Aenean dapibus facilisis ut id tempus libero