dans POLITIQUE DE SANTÉ

La charte «Engagé pour la e-santé» a été signée par 235 industriels, la semaine dernière.

«Nous sommes heureux et fiers de compter autant de signataires de cette charte d’engagement pour faire avancer la e-santé en France. Cela démontre le partage, par les industriels du secteur, du cadre de valeurs et de la vision que nous portons au travers la feuille de route du numérique en Santé» ont déclaré Laura Létourneau et Dominique Pon, respectivemement déléguée ministérielle et responsable ministériel au Numérique en Santé.

Les industriels s’engagent formellement à conduire plusieurs chantiers numériques afin de moderniser le système de soin et d’améliorer la prise en charge dans les secteurs sanitaire et médico-social.

Parmi les axes définis :

  • développer des systèmes d’information, services et outils numériques conformes aux référentiels et services socles définis par le ministère ;
  • attester de leur conformité; collaborer avec les pouvoirs publics ; proposer des applications dans le futur espace numérique de santé ;
  • accompagner leurs clients pour un déploiement de ces outils respectant les principes éthiques, de sécurité et de protection des données personnelles ;
  • communiquer largement sur les initiatives en e-santé.

En retour, le ministère de la Santé promet de consulter et d’associer les signataires aux orientations stratégiques de la feuille de route du numérique en santé ; de leur fournir les outils nécessaires à la mesure de la conformité de leurs outils ; de proposer les expertises et l’assistance nécessaires ; et d’encourager une politique d’investissement.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

libero Nullam at libero id, et,