dans ASSURANCE MALADIE

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a indiqué dans son bilan annuel que 23% des 69 opérateurs de télémédecine présenteraient des anomalies.

Les principales anomalies relevées par la DGCCRF porteraient sur le manque de transparence quant aux tarifs et honoraires pratiqués par les plateformes de téléconsultation.
Autre problématique pointée de doigt, l’utilisation de pratiques commerciales “trompeuses” visant des téléactes non pris en charge dans le cadre conventionnel défini par l’Assurance Maladie. Enfin, l’autorité de contrôle annonce que des enquêtes portant sur des pratiques entre opérateurs susceptibles de ne pas respecter le droit à la concurrence sont en cours.
Sur les 69 opérateurs contrôlés, douze ont reçu un avertissement et cinq des injonctions de mise en conformité.
Par ailleurs, la DGCCRF a indiqué mener plusieurs enquêtes poussées portant sur des sites frauduleux dont le contenu est lié à la crise sanitaire. Par exemple, certains d’entre eux vendraient des compléments alimentaires ou des lampes de luminothérapie censés protéger de la Covid-19…

Photo : Philippe Chagnon /Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider