dans SÉCURITÉ SOCIALE

La négociation sur la classification des employés et cadres de la Sécu est reportée en septembre. Cette décision fait suite à une demande de l’ensemble des organisations syndicales, formulée dans un courrier adressé au directeur de l’Ucanss (Union des caisses nationales de Sécurité sociale). Ces représentants des salariés souhaitent par ailleurs échanger avec le ministère des Solidarités et de la Santé pour reporter l’enveloppe prévue pour cette année à l’an prochain.

« Le Comex regrette la décision des organisations syndicales de différer en septembre la négociation sur la classification des employés et cadres. Ce report compromet en effet gravement la mise en œuvre de la nouvelle classification en 2020 et prive ainsi les 145 000 salariés de la Sécurité sociale des nombreuses avancées de la négociation », souligne la fédération d’employeurs du régime général.

Ces discussions devaient notamment permettre la revalorisation des niveaux d’embauche et des « pas de compétences » (9 points pour les employés des niveaux A à C et 12 points pour les employés de niveau D) ; la suppression du plafond de tous les niveaux, qui ouvre de nouvelles perspectives pour 7 000 salariés de nouveau éligibles à l’attribution de pas de compétences ; ou encore la valorisation financière des évolutions professionnelles pour tous les salariés.

Sur le plan financier, le Comex « se montre particulièrement inquiet sur la possibilité de mobiliser l’enveloppe de 80 Ms d’€ dans le cadre pluriannuel des COG, dont le terme est fixé à 2022. Cette enveloppe devait être engagée dès 2019, ce nouveau report interroge sur le terme de cette négociation ouverte en novembre 2018 ».

 

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

in fringilla consectetur leo neque. leo. eleifend suscipit Nullam venenatis, Praesent