dans PRÉVOYANCE

Thierry Beaudet, président de la Mutualité Française, a confirmé auprès de l’AFP sa candidature à la présidence du Conseil économique social et environnemental (CESE), en fin de semaine dernière.

Après la réforme de l’Assemblée consultative de la République, il espère ainsi «être le candidat de tous ceux qui veulent un CESE qui pèse et qui contribue à revitaliser le débat démocratique».
Membre du CESE de 2010 à 2016, le numéro 1 de la FNMF l’a réintégré en début d’année remplaçant Étienne Caniard au sein du groupe de la mutualité.
S’il est élu, Thierry Beaudet succèderait à Patrick Bernasconi qui occupe cette fonction depuis 2015 et ne peut se représenter après deux mandats. Il est, pour l’instant, le premier à briguer officiellement la tête du CESE.
Avant de rendre publique sa candidature, Thierry Beaudet a adressé un courrier aux dirigeants mutualistes, mais également aux administrateurs du Groupe VYV, les informant qu’il ne solliciterait pas le renouvellement à la présidence du groupe. Elle devrait revenir à Stéphane Junique.

Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

massa Nullam eleifend libero ut Donec risus. Sed consequat.