dans POLITIQUE DE SANTÉ

Après le lancement de la phase de déconfinement, la semaine dernière, la région Île-de-France s’engage « activement dans la stratégie de dépistage et de tests ».
Elle participera à la constitution des équipes mobiles de tests «aux côtés de la Préfecture de Région et de l’Agence régionale de santé».

Un hébergement des personnes volontaires testées Covid + sera proposé dans 150 hôtels et 7000 chambres. Plusieurs centaines de milliers de tests PCR seront mis à la disposition des acteurs de santé et les réseaux de laboratoires privés seront mobilisés.

La région francilienne fera don de tests sérologiques aux personnels soignants, qui leur permettront de savoir s’ils sont contaminés. Après appel à concurrence, deux laboratoires français ont été retenus : AAZ et Biotech.
« Une démarche similaire » sera conduite auprès des personnes fragiles. Elles pourront faire un test rapide de diagnostic, sous la supervision de professionnels de santé. Dans ce cadre, Valérie Pécresse, présidente de la région a officialisé une commande de 150 000 tests COVID-PRESTO auprès du laboratoire francilien AAZ.

Enfin, les entreprises et collectivités de la région pourront commander 5 millions de tests sérologiques sur la centrale d’achat de la région, comme pour les masques


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

suscipit venenatis, consequat. efficitur. sit adipiscing Donec et, tristique Praesent ut