dans POLITIQUE DE SANTÉ

Après plus de 6 semaines de discussions, Olivier Véran a proposé dans la nuit de mercredi à jeudi une hausse de 180 € nets mensuels aux personnels paramédicaux et non-médicaux du public et du privé non lucratif (160 € dans le secteur privé), dans le cadre du Ségur de la santé.

La première moitié de cette augmentation socle sera versée en septembre prochain et la seconde en mars prochain. Une refonte des grilles pour certains métiers soignants et médio-techniques d’ici 2022 est également prévue. Autre annonce : l’embauche de 15 000 personnes dans les hôpitaux, 7 500 correspondant à des créations de postes et les 7 500 autres à des postes déjà budgétés mais non pourvus. Le gouvernement souhaite également introduire une part d’intéressement collectif dans les rémunérations.

Après l’ajout de 1,1 Md d’€ par Jean Castex mardi soir, l’enveloppe globale atteint 7,5 Mds d’€. Frédéric Valletoux, président de la FHF a salué « un geste de reconnaissance fort » sur France Info. La version définitive du protocole d’accord devait être envoyée hier aux syndicats qui ont jusqu’à lundi prochain pour se prononcer, après consultation de leurs instances.


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

elit. sit lectus libero. Sed massa odio