dans POLITIQUE DE SANTÉ

Alors que la dernière réuninon du Ségur de la santé, était prévue vendredi dernier, le gouvernement espère une conclusion cette semaine.

« J’ai acquis la conviction que l’hôpital avait été fragilisé par des années de gestion budgétaire trop court-termiste », a déclaré Emmanuel Macron vendredi dans son entretien à la presse nationale. « Nous augmenterons de plusieurs centaines d’€ la rémunération à coup sûr ; une partie doit être liée à une forme de contractualisation au sein de chaque hôpital pour en améliorer la qualité des soins et de l’organisation», a-t-il poursuivi plaidant également pour « une simplification, plus de liberté sur le terrain, moins de bureaucratie ». Le chef de l’Etat a également promis un investissement dans les bâtiments, les équipements et le numérique pour au total entre 15 et 20 Mds €.

Selon Les Echos, cette enveloppe comprendrait les 13 Mds d’€ de dette de l’hôpital. Le gouvernement envisagerait par ailleurs 6 Mds d’€ supplémentaires dont 2,5 Mds affectés aux établissements de santé, 2 Mds au médico-social, et 1,5 Md au numérique et nouvelles technologies.


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

felis dolor. ut quis, diam efficitur. libero venenatis Donec