dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Après avoir tiré la sonnette d’alarme, en fin d’année dernière, 4 associations représentant les personnes handicapées ont claqué la porte de la concertation sur le revenu universel d’activité (RUA).

L’Apajh, l’APF, l’Unafam et l’Unapei dénoncent la volonté du gouvernement d’intégrer l’AAH dans le RUA. D’après elles, cette inclusion va « à l’encontre des droits des personnes en situation de handicap ».

Dans un communiqué, Agnès Buzyn, Christelle Dubos et Sophie Cluzel, indiquent regretter cette décision. « Cette intégration, dont le principe n’est à ce jour pas acté, pourrait notamment permettre une meilleure prise en compte du supplément de solidarité qui est dû au titre du handicap dans le calcul des droits des personnes, des couples et des familles », écrivent la ministre et les deux secrétaires d’Etat.

Elles indiquent ainsi que la décision sera prise « à l’issue du travail de concertation ». Par ailleurs, elles rappellent le double engagement du gouvernement : d’une part réserver strictement le budget alloué aujourd’hui au titre de la solidarité au handicap aux personnes dans cette situation, et d’autre part ne pas leur appliquer d’obligation de reprise d’emploi.
Les travaux de concertation se poursuivent et un rapport sera remis au gouvernement d’ici l’été prochain.


 Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

risus. vel, consequat. Praesent ipsum mi, nunc ut id