dans POLITIQUE DE SANTÉ

Le 20 février dernier, Olivier Véran rencontrait quatre représentants des médecins chefs de service démissionnaires, membres du collectif inter-hôpitaux. A cette occasion, il a rappelé les annonces de sa prédécesseure concernant la reprise de la dette hospitalière de 10 Mds €.

Le nouveau ministre de la Santé a indiqué que les conclusions de la mission Igas-IGF portant sur la reprise de dette seront partagées avec les représentants des hôpitaux « fin mars ».
Le mois suivant, des discussions portant sur l’utilisation des crédits libérés par la reprise de dette « seront ouvertes avec l’ensemble des représentants hospitaliers incluant le collectif inter-hôpitaux». L’utilisation nationale ou décentralisée de ces sommes sera notamment précisée. « D’ici juin, chaque hôpital connaitra le montant de sa reprise de dette », s’est engagée l’avenue de Ségur.

Par ailleurs, Olivier Véran a confirmé la conduite d’une étude sur la rémunération des soignants et des médecins en France. Objectif : « mettre à plat les constats pour objectiver les différentiels, notamment à l’échelle internationale et entre secteurs public et privé, et nourrir les discussions futures sur ces rémunérations ».


Illustration : Patrick Bonjour / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

non libero. tristique quis lectus Sed