dans ASSURANCE MALADIE

“La discussion avec les opticiens et les audioprothésistes durera peut-être quelques semaines de plus mais pas quelque mois de plus”, a déclaré Nicolas Revel, directeur général de la Cnam devant l’Ajis (Association des journalistes de l’information sociale), vendredi dernier. Le calendrier initial fixé par la ministre prévoyait une clôture des négociations fin mai ou début juin.

Des éléments sont encore en cours de précision notamment afin d’évaluer l’impact pour les différentes partie. Des travaux continuent sur la nomenclature audio. Parmi les points sensibles, la question du découplage de la facturation entre la vente puis et le suivi.

Le patron de la Cnam n’a pas exclu la mise en oeuvre d’un cadre conventionnel avec les professionnels concernés dans le futur. Il a par ailleurs estimé que la prise en charge par la Sécurité sociale est “trop faible, (…) il serait juste que l’AMO rembourse mieux”. Un scenario en cours d’examen.

Côté dentaire, une dernière séance de négociation se tenait vendredi après-midi afin de finaliser le projet de texte conventionnel. “Dans l’hypothèse où l’accord serait signé par les syndicats, nous aurions réussi une négociation historique”, a souligné le DG de la caisse nationale.

Articles recommandés
vulputate, ipsum risus justo dapibus dolor quis, dictum porta. ut tristique id,
Entretien Mathilde Lignot-Leloup