dans POLITIQUE DE SANTÉ

La Drees vient de publier trois nouvelles études sur les comportements des généralistes dans le contexte de crise sanitaire. Cette dernière vague d’enquête a été conduite en octobre et novembre dernier auprès de 1 200 médecins.

Concernant la vaccination, 3 professionnels de santé sur 4 déclarent qu’ils accepteraient de se faire vacciner (contre 6 Français sur 10 dans l’ensemble de la population) et de recommander le vaccin à leurs patients. Un peu moins de la moitié des omnipraticiens estiment «qu’un vaccin développé dans l’urgence, lors d’une épidémie, n’offre pas de garanties suffisantes de sécurité». Mais une majorité (3/4) fait confiance au ministère de la Santé pour s’assurer que le vaccin est sûr.
Un autre volet de cette enquête porte sur la prise en charge des patients Covid. Pour la période concernée, la part de ces consultations apparaît plus élevée que lors du déconfinement. Ainsi, 27% des généralistes leur consacrent plus d’1/4 de leur activité. Plus de 9 sur 10 ont mis en place des mesures spécifiques dans leur salle d’attente et près de la moitié ont opté pour des tranches d’horaires dédiées aux personnes touchées par l’épidémie. Le recours à la téléconsultation pour «assurer la prise en charge conjointe des patients Covid et des autres» apparaît largement répandu, 7 médecins sur 10 l’ayant intégrée dans leurs pratiques. Enfin, la moitié des médecins exerçant en groupe (en cabinet ou en maison de santé pluriprofessionnelle) ont opté pour une gestion coordonnée pour recevoir tous leurs patients.

Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

libero ut commodo quis, Aenean in mattis velit, adipiscing odio