dans PRÉVOYANCE

La MNT vient de publier son dernier baromètre sur la protection sociale complémentaire (PSC) des agents territoriaux, mené par l’IFOP fin 2020 auprès de 300 décideurs représentatifs des collectivités territoriales.

 

Cette enquête intervient alors qu’une réforme sur ce champ est attendue dans les prochains mois.
Premier enseignement : la participation employeur progresse. 78 % des collectivités prennent ainsi en charge une partie de la couverture prévoyance (contre 69 % en 2017), pour un montant moyen de 12,20 € par mois et par agent (11,40 € en 2017). Concernant la complémentaire santé, 66 % des collectivités déclarent participer (contre 56 % en 2017), pour un montant moyen de 18,90 € par mois et par agent (contre 17,10 € en 2017). «Au total, 89 % des décideurs déclarent participer financièrement à la PSC de leurs agents en santé ou en prévoyance», souligne la MNT.
En prévoyance, le recours aux conventions de participation est privilégié. Ainsi, 62% des collectivités concernées ont opté pour ce dispositif, contre 37% la labellisation. En santé, la tendance est inversée, (62% des collectivités ont choisi la labellisation et 38% les conventions de participation).
Parmi les décideurs ne participant pas à la couverture complémentaire de leurs agents, 11% avancent un manque d’intérêt de la part de leurs équipes (contre 33% en 2017). De même, la complexité de la procédure est considérée comme un frein par seulement 2% (30% en 2017).
En revanche, «92 % des décideurs qui participent considèrent que cela contribue à l’amélioration des conditions de travail et de la santé des agents (contre 89 % en 2017). 80 % estiment par ailleurs que la participation améliore l’attractivité de la collectivité en tant qu’employeur (contre 59 % en 2017) et que cela contribue à la motivation des agents (selon 68 % des décideurs contre 56 % en 2017)». Enfin, une majorité d’entre eux reste favorable à l’obligation de participer à la couverture prévoyance. Ils se prononcent également en faveur d’un renforcement de l’information destinée aux agents et aux décideurs des collectivités. Enfin 91% souhaitent la mise en place d’une obligation de délibération sur la participation en matière de PSC.

Illustration : Freepik

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Nullam leo nec at id, eget diam lectus venenatis Aliquam velit,