dans PRÉVOYANCE

Alors que le gouvernement s’est engagé à réformer la protection sociale complémentaire des agents publics par ordonnance d’ici la fin 2020, la MFP et les organisations syndicales de la Fonction publique (CFTC, CGT, FA, FO, FSU, Solidaires, Unsa) soulignent l’absence de ce chantier à l’agenda social…

Ces représentants des fonctionnaires viennent de signer une déclaration unitaire dans laquelle ils formulent 5 propositions pour « offrir à tous les personnels publics une couverture complémentaire plus juste et plus solidaire ».
Les organisations plaident ainsi pour une couverture mutualisant toutes les catégories d’agents actifs et retraités ; pour la liberté d’adhésion des agents à l’offre proposée par leur employeur ; une protection globale en santé et en prévoyance tenant compte des spécificités de chaque versant de la Fonction publique (Etat, territorial, hospitalier) ; une participation financière « significative et suffisamment incitative » ; un renforcement du poids des critères solidaires dans le choix des opérateurs.

Quelque 8 millions d’agents actifs et retraités seront impactés. En outre, la MFP souligne que le rapport de la mission inter-inspections (Igas, IGF, IGA) annoncé en février 2018, n’a toujours pas été officialisé.


Photo : DR
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

mattis at venenatis, Aliquam non nunc Praesent