dans SÉCURITÉ SOCIALE
Le quatrième projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2020 a été présenté mercredi dernier en Conseil des ministres. «Les annonces consécutives à la mise en place d’un couvre-feu puis d’un nouveau confinement conduiraient à amender la prévision de solde public d’environ 20 Mds € par rapport à la prévision révisée 2020 du PLF pour 2021», précise l’exposé des motifs.
Le coût engendré par les nouvelles exonérations de cotisations sociales est estimé à 3 Mds€, conduisant à un total d’exonérations de 8,2 Md€ (contre 5,2 Md€ au révisé 2020 du PLF pour 2021). Cette somme sera compensée par l’État.
Par ailleurs, est prévue «une provision de 2,4 Mds € (dont 0,5 Md€ déjà intégré au solde public au révisé 2020 du PLF pour 2021) sur le champ des dépenses d’Assurance maladie au titre de surcoûts liés à la crise sanitaire, de l’avancement à décembre du second volet du Ségur sur les rémunérations, de l’indemnisation accrue prévue pour les heures supplémentaires et de l’indemnité pour congés non pris» .

Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

felis ipsum ipsum Nullam consectetur Donec ante. lectus