dans POLITIQUE DE SANTÉ

Olivier Véran réunissait le 18 décembre l’ensemble des parties prenantes du Ségur de la Santé, lors du deuxième comité de suivi.

Le ministre de la Santé a d’abord rappelé les montants financiers engagés : plus de 8 Mds € pour revaloriser les métiers du soin et 19 Mds € pour les investissements. «Par ces sommes déployées, le gouvernement envoie un signal très clair et dit à tous ceux qui prétendaient que c’en était fini du système de santé, que la Santé restera un bien précieux, et que celles et ceux qui la font vivre méritent reconnaissance et considération», a-t-il souligné.
Olivier Véran a ainsi insisté la revalorisation massive d’1,8 million de professionnels des établissements de santé et des Ehpad, des médecins de l’hôpital public ainsi que des émoluments et indemnités de stage des internes et des étudiants en santé pour cette année.
Concernant l’investissement dans le système de santé et en particulier les dépenses et le matériel du quotidien, 650 Ms € seront attribués dès 2021. Par ailleurs, 50 Ms € (répartis dans les régions) ont été consacrés dès cette fin 2020 à l’ouverture de 4 000 lits à la demande. Dès l’année prochaine, les hôtels hospitaliers seront également développés, comme prévu dans la LFSS.
Le ministre est revenu sur les négociations conventionnelles avec la Cnam. «S’agissant du développement de l’exercice coordonné, des soins non programmés et de l’accélération du virage numérique. Nous sommes prêts à y mettre les moyens, car ces sujets le méritent». Il a salué le «dialogue de bonne tenue avec la Cnam», ajoutant «les négociations reprendront avec la CNAM, bon pied bon œil, après les élections professionnelles».
Enfin, «ma porte reste ouverte, nous discutons, et je suis convaincu que de ces échanges naîtront des solutions», a déclaré Olivier Véran à l’intention des professionnels exclus des revalorisations. Concernant le secteur social et médico-social, il a rappelé la mission confiée par le Premier ministre à Michel Laforcade en vue d’établir des recommandations d’ici la fin du premier trimestre.
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Aenean libero tristique amet, commodo dolor. Praesent ipsum