dans POLITIQUE DE SANTÉ

France Assos Santé appelle à la mise en ventes de masques «dans de nombreux points de vente et à prix raisonnable».

«L’aspect financier ne doit pas être un frein à l’acquisition de masques. Des collectivités locales au gouvernement, c’est l’ensemble des pouvoirs publics qui doivent s’organiser pour mettre des masques à disposition de la population, y compris gratuitement pour que chacune et chacun puissent en disposer», souligne le représentant des usagers du système de santé.

Il rappelle également que des protections en tissu peuvent également être fabriquées à domicile en cas de pénurie, invoquant la position de différents experts en ce sens notamment le centre mondial de références des maladies infectieuses (le CDC d’Atlanta) ou l’Académie de médecine en France. France Assos Santé préconise enfin de ne pas attendre le 11 mai et d’ajouter le port du masque aux mesures barrières dès maintenant.


Illustration : Freepik
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

at leo. libero nec risus. vulputate, Aliquam odio