dans ASSURANCE MALADIE

L’Assurance maladie, l’Uspo et l’Unocam ont signé le 19 octobre l’avenant n° 19 visant à préserver l’équilibre économique et l’esprit de la réforme, engagée en 2018, sur la rémunération des officines.

Lors de la première réunion, la FSPF, non signataire de l’accord de 2017, avait quitté la table des négociations.

Les dernières estimations ont montré que le déploiement de la réforme, notamment en raison de l’évolution plus dynamique que prévu des nouveaux honoraires, entraînant un surcoût de 148 Ms €.
Deux mesures visant à rééquilibrer ce dépassement, d’environ de moitié ont été adoptées.

  • L’honoraire versé aux pharmaciens pour les ordonnances dites complexes passerait ainsi à 0,31€ en 2020, au lieu de 1,02€ (63 Ms €).
  • La rémunération sur objectifs de santé publique liée à la saisie par les pharmaciens des numéros RPPS des prescripteurs (7Ms €) est supprimée.

L’avenant inclut de nouvelles dispositions pour renforcer le rôle du pharmacien dans ses missions de conseil et d’accompagnement des patients, dans l’observance de leur traitement et pour lutter contre la iatrogénie médicamenteuse.

Photo: Assurance Maladie
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Aenean suscipit Phasellus Praesent quis consectetur eget Aliquam nunc lectus Nullam