dans PRÉVOYANCE, Sécurité Sociale

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, petit état des lieux de la parité dans quelques organismes de protection sociale.

Les entreprises de plus de 50 salariés avaient jusqu’à dimanche dernier pour publier, pour la première fois leur index de l’égalité professionnelle. Pour les plus grosses structures (+ de 250 salariés), cette obligation s’applique depuis l’année dernière. Un outil précieux pour évaluer l’implication en matière d’égalité professionnelle.

L’Union des caisses nationales de sécurité sociale (Ucanss) affiche un score de 96 points sur 100. L’employeur du régime général détaille les critères de notation : 36/40 concernant les écarts de rémunération ; 35/35 sur l’écart de répartition des augmentations individuelles, 15/15 pour l’augmentation des salariées de retour de congé maternité ou d’adoption, 10/10 pour la parité d’hommes/femmes concernant les 10 plus hauts salaires. Le régime agricole, compte également quelques bons élèves. Par exemple, les MSA Côtes Normantes (96/100), Bourgogne (97/100), ou encore Midi-Pyrénées Nord (92/100).

Côté mutuelles, les plus gros acteurs affichent de bons, voire très bons, résultats. Ainsi, au sein du Groupe VYV, la MGEN présente un indice de 98/100 (+15 points en un an). La MNT réalise le même score (+18 points), suivie par Harmonie Mutuelle avec 92/100 puis la Mgefi à 89. A noter, l’exemplarité de Smacl Assurances avec 99/100.
Au sein d’Aésio, Adréa affiche un index de 97/100, Eovi-MCD 91/100 et Apréva 90/100. Enfin, La Mutuelle Générale obtient la note de 85.

Enfin, chez les groupes paritaires, Klesia récolte 90/100, Malakoff Humanis 85/100. Pour AG2R La Mondiale : GIE AG2R obtient un index d’égalité femmes-hommes de 92/100 et l’UES La Mondiale de 90/100.


Photo : Freepik
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

commodo leo. sit neque. mattis efficitur. leo dolor dictum ut