dans ASSURANCE MALADIE, AUTONOMIE

La version 2021 du rapport Charges et Produits de l’Assurance Maladie a été présentée hier au CA de la Caisse Nationale. Un document qui fait office de première étape dans le processus d’élaboration du futur PLFSS. Objectif clair : renforcer la prise en charge des patients dans la période post-Covid.

Comme désormais de coutume, la présentation du document est articulée autour de trois axes : une première partie diagnostic présentant une cartographie détaillée des dépenses de santé de l’exercice 2018, une seconde autour des propositions d’économies dans le cadre de l’élaboration de l’Ondam et enfin une troisième et dernière partie sur les propositions de dispositifs complémentaires pour accroitre l’efficacité et l’efficience du système de soins à court et moyen terme.

Sur le volet cartographie des dépenses de l’exercice 2018, on relèvera deux choses. D’abord une hausse de 2Mds des frais médicaux pris en charge par l’ensemble des régimes maladie par rapport à 2017 (166 Mds € en 2018 contre 164 Mds € en 2017). Les dépenses liées aux hospitalisations ponctuelles stagnent depuis 2 ans mais continuent d’être le premier poste avec un coût global de près 32 Mds € uniquement pour la part Cnam (38 Mds € pour l’ensemble des régimes). L’autre enseignement est le maintien du poids de la prise en charge des pathologies et traitements chroniques (cancer, diabète, pathologies psychiatriques, …) dans les dépenses globales avec près de 86 Mds de prestations remboursées soit près de 61% des dépenses totales. Ce périmètre concerne 21 millions d’affiliés au régime général.

Sur le volet « économie », l’Assurance Maladie rompt avec ses derniers plans d’économies avoisinant les 2Mds d’€ pour proposer une feuille de route s’affichant à 1,075 Mds € pour 2021. Soit un recul de près d’1 Md d’€. Explications : aucune mesure d’économie n’est pour le moment projetée sur le secteur hospitalier (notamment en chirurgie ambulatoire) sachant que les conclusions du Ségur de la santé ne sont pas déterminées. En outre, les objectifs d’économies relatifs aux médicaments et dispositifs médicaux sont divisées de moitié avant une éventuelle évolution du prix des médicaments remboursées dans le cadre du CEPS. En sus la période de confinement ayant directement impactée le niveau de consommation médicale, le besoin d’économies à réaliser est moindre qu’en cas d’exercice « normal ». Conséquence directe, les objectifs de lutte contre la fraude sont également revus à la baisse de 70 Ms € (150 Ms € contre 220 Ms € prévus en 2020).

Enfin sur le dernier volet de ce rapport, l’Assurance Maladie continue de formuler plusieurs propositions complémentaires pour renforcer la qualité et l’efficience du système de soins avec cette année un prisme particulier autour du Covid-19. Un double objectif est ainsi fixé : accompagner les personnes les plus vulnérables face au virus (y compris dans le risque de désinsertion professionnelle) et renforcer les structures qui ont fonctionné durant la crise. A cet effet, la Cnam propose de prolonger d’un an la prise en charge à 100% des actes de téléconsultation.

En parallèle, l’accent sera mis en 2021 sur la prévention autour du tabagisme (proposition de prise en charge intégrale des traitements nicotiniques de substitution) et sur le dépistage du cancer colorectal (avec l’envoi directement chez le patient de kit de dépistage). Enfin, l’Assurance Maladie entend mener une réflexion de fond autour des Dispositifs Médicaux Connectés (DMC) portant à la fois sur l’accélération de leur mise sur le marché et sur le périmètre financier relatif à leur déploiement (prix de la prestation, articulation et financement des acteurs de soins intégrés dans le processus, …).

Le rapport sera soumis jeudi prochain au vote du CA de la CNAM.

A noter que dans le numéro 1177 d’ESE, vous pourrez retrouver un grand entretien avec Nicolas Revel, DG de la Cnam et un retour plus détaillé sur le contenu de ce rapport.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

ut nec leo lectus luctus sit libero