dans POLITIQUE DE SANTÉ

La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) a présenté ses vœux le 15 janvier dernier . Son président Lamine Gharbi a tenu à remercier Agnès Buzyn pour ses derniers arbitrages.

“Merci pour les tarifs positifs, pour la restitution des réserves prudentielles et pour les 9 Ms € allouées aux établissements en difficulté”. C’est par ces gentils mots pour l’exécutif que le président de la FHP a introduit son discours de vœux pour 2020. Toutefois, il demeure “attentif” aux débouchés des travaux menés par la mission sur la refondation des urgences et “vigilant” sur l’expérimentation du forfait de réorientation des patients vers la médecine de ville.

Pour 2020, la FHP propose aux gouvernants de notre système de santé de travailler sur 4 chantiers stratégiques : l’optimisation des parcours patients, le renforcement de l’attractivité des médecins, le cap sur la pertinence (“mais sans système de bonus/malus”), et de repenser les modèles de gouvernance.

Lamine Gharbi a par ailleurs précisé deux choses en conclusion de son intervention : l’intention de la FHP de participer au projet de conférence initié par la FHF et également, son intention de demander son renouvellement à la présidence de la fédération en juin prochain.


 Photo : FHP
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

felis tristique Praesent at libero vulputate, vel, et, id, Phasellus