dans POLITIQUE DE SANTÉ

Lors de sa traditionnelle présentation des vœux, la Fédération Hospitalière de France (FHF) a tenu à rappeler que malgré les annonces gouvernementales de la fin d’année dernière, le secteur hospitalier reste sous tension.

Pour le président de la FHF, Frédéric Valletoux, les pouvoirs publics ne peuvent pas se contenter des mesures d’urgence annoncées, il y a peu qui répondent avant tout à des besoins « court-termistes ».
Pour le représentant des hôpitaux publics, des problèmes demeurent sur de multiples sujets.
En matière d’attractivité de l’emploi hospitalier, la FHF demande notamment à la Drees de réaliser une étude mesurant les écarts de pratiques avec le secteur privé. Sur le dossier du désendettement des établissements, si la fédération se félicite des mesures annoncées par Edouard Philippe, elle demande toutefois à l’exécutif de préparer un plan de relance de l’investissement afin que la reprise de dette ne se limite pas à un « colmatage ».

Concernant les situations préoccupantes dans les secteurs de la psychiatrie et des SSR, la FHF demande au ministère d’accélérer le tempo des réformes pour endiguer « une situation de manque de moyens et de reconnaissance qui dure depuis trop longtemps ». Enfin sur le grand âge, des avancées concrètes sont également attendues pour cette année.

« Les Français ont confiance dans l’hôpital public, il est essentiel de consolider ce lien » pour Frédéric Valletoux.

Trois grandes mesures « à mettre en place rapidement » sont ainsi préconisées par la fédération pour :

  • Mettre en place de nouvelles réformes structurantes pour transformer le système de santé (les mesures de loi Santé votée cet été ne suffisant pas)
  • Organiser une grande conférence de « consensus » mobilisant l’ensemble des acteurs du système (offre de soins, financeurs, patients, …)
  • Lutter efficacement contre les inégalités territoriales d’accès aux soins en développant une meilleure graduation des soins.

Pub Photo : FHF
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Aliquam consectetur felis mi, elit. Donec at ut vel, venenatis,