dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Jean-Jacques Pion, directeur de la Caf du Haut-Rhin implantée sur un des principaux foyers d’infection, revient sur la mobilisation de la caisse sur le terrain durant la crise sanitaire.

« Le département du Haut-Rhin a été l’un des premiers à être touché par l’épidémie de Covid-19. Dès la fin février, les cas se sont rapidement multipliés et le préfet du Haut-Rhin a pris les premières décisions de fermeture dès le 9 mars. Dans la foulée, j’ai réuni la cellule de crise au sein de la Caf afin de prendre les premières mesures d’aménagement de l’organisation. Des contacts étroits ont été pris avec la Cpam du Haut-Rhin et l’Urssaf d’Alsace afin de coordonner nos actions au sein de l’Union Immobilière.

Grâce à la mobilisation de l’ensemble du personnel de la Caf et au soutien inconditionnel de la Cnaf depuis le début de cette crise sans précédent, nous avons réussi, en très peu de temps, à garantir la continuité du service public grâce au travail à distance. J’ai, en effet, pris la décision, dès le lundi 16 mars, d’étendre le télétravail à l’ensemble des salariés de la Caf afin de limiter les risques de contamination et préserver la santé de tous.

Malgré cela, nous avons été touchés en interne par l’épidémie et nous avons adapté au mieux notre offre de service en matière d’accueil notamment. Les rendez-vous habituellement réalisés à la Caf par les gestionnaires conseils sont assurés par téléphone ; les travailleurs sociaux sont mobilisés pour assurer les rendez-vous droits par téléphone et apporter un soutien aux allocataires les plus fragiles, notamment les bénéficiaires de minima sociaux et la gestion des situations d’urgence sociale.

Au-delà de la relation de service, les gestionnaires conseils travaillent chaque jour depuis chez eux pour mettre à jour les dossiers et garantir le paiement des prestations aux allocataires, et ce alors même que la date du paiement a été avancée au 3 avril. Par ailleurs, un partenariat renforcé, notamment avec le département, s’est rapidement mis en place afin de prévenir les ruptures de droits.

De plus, afin de permettre aux professionnels de santé en particulier d’exercer leurs missions, le service d’action sociale s’est mobilisé, dans un cadre partenarial, afin de mettre en place des solutions d’accueil qui répondent aux attentes des familles qu’il s’agisse d’accueil individuel ou collectif.

Pour la majorité du personnel de la Caf du Haut-Rhin, le télétravail est une réalité, assurant, malgré ces circonstances difficiles, un lien précieux pour nos allocataires et une action qui se redéploye au quotidien.

Dans cette lutte contre ce virus, la Caf du Haut-Rhin et tous ses agents restent toujours mobilisés et progressent chaque jour, en lien avec la Cnaf, vers de nouvelles pistes d’améliorations. Nous mettons même en œuvre à l’heure actuelle la prise en charge téléphonique des appels de nos allocataires par le biais du télétravail ».


 Photo : Caf du Haut-Rhin
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

ut ut id, id in tristique quis, consequat. eleifend