dans PRÉVOYANCE

Le 17 septembre dernier, les investisseurs institutionnels français s’engageaient à consacrer plus de 5 Mds € en faveur du financement des entreprises technologiques pour les trois prochaines années.

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, et Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique, les réunissaient hier à Bercy pour « formaliser ces engagements et marquer le point de départ de leur mise en œuvre concrète ». A cette occasion, ces investisseurs ont annoncé la mobilisation d’un milliard d’euros supplémentaires en faveur du développement de la French tech, pour un total de plus de 6 Mds € d’ici le 31 décembre 2022.

Parmi eux, beaucoup d’assureurs et acteurs de la protection sociale notamment AG2R La Mondiale, Covéa, CNP Assurances, Allianz, Axa, ou encore la Maif.

Un cadre et une gouvernance visant à définir l’éligibilité des projets d’investissement ont également été formalisés hier. Un comité se réunira ainsi à intervalle régulier, « dès le mois de janvier », pour déterminer les premiers fonds éligibles. L’instance sera aussi chargée d’assurer le suivi opérationnel et la promotion du dispositif.


Photo : DR
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider