dans POLITIQUE DE SANTÉ

Après avoir entendu qu’elle avait « manqué d’humanité » sur l’extension du congé pour deuil d’un enfant, l’Assemblée Nationale a adopté, en première lecture, une proposition de loi « portant diverses mesures de justice sociale » le 13 février dernier.

Contre l’avis du gouvernement, cette proposition déposée par la députée PRG Jeanine Dubié (Hautes-Pyrénées) vise notamment à supprimer la prise en compte des ressources du conjoint dans l’ouverture du droit et le calcul de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) .

Selon les associations, cette nouvelle prise en compte aurait réduit ou annulé la récente revalorisation de l’AAH pour plus de 200 000 allocataires. Un autre article repousse aussi de 60 à 65 ans l’âge au-delà duquel on ne peut plus solliciter de PCH (Prestation de compensation du handicap).

Si le Sénat vote cette proposition en l’état sans retour devant l’Assemblée, cela impliquera son adoption automatique.


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

mi, neque. ultricies tristique consequat. venenatis