dans SÉCURITÉ SOCIALE

« Nos 28 000 professionnels sont aujourd’hui fortement mobilisés dans les établissements et services de VYV3 aux côtés de l’hôpital public et de la médecine de ville », déclare Stéphane Junique président de VYV3, vice-président délégué du Groupe VYV et président d’Harmonie Mutuelle.

Dans le cadre la pandémie de covid-19, l’offre de soins et de services du Groupe VYV (VYV 3) a totalement mobilisée et son organisation complément adaptée. Les 13 cliniques et 21 établissements de soins de suite et de réadaptation (SSR) viennent en appui des hôpitaux publics et de tous les acteurs de santé. Les établissements sanitaires ont déprogrammé tous leurs rendez-vous et interventions/hospitalisations non urgentes et les SSR accéléré le retour à domicile en maintenant un suivi. Cette réorganisation a notamment permis de libérer le plus de lits possible, de mettre à disposition du matériel «voire des blocs opératoires complets», et aux professionnels de santé de venir en renforts des autres soignants. «Cette mobilisation a occasionné, dans certains territoires, un triplement de la capacité de prise en charge en réanimation globale», observe le groupe.

Le Centre de réadaptation et de rééducation de Kerpape (Mutualité française Finistère-Morbihan), a ainsi ouvert une unité de 30 lits pour les patients atteints du coronavirus souffrant de handicap. Autres initiatives, dans deux des régions les plus touchées, l’établissement MGEN SSR Trois Epis (Haut-Rhin) et l’Institut MGEN de La Verrière (Yvelines) ont créé des unités spécifiques pour les malades du covid-19, avec une prise en charge en coordination avec les centres hospitaliers locaux.

VYV souligne «l’entraide et la solidarité inter-régions et inter-métiers» parmi les professionnels de ses établissements et services. Le groupe salue également la mobilisation des équipes pour accompagner les personnes vulnérables, en établissement (160 structures d’hébergement pour personnes âgées, dont 107 Ehpad, 130 établissements et services pour personnes handicapées, 12 établissements de santé mentale) et à domicile.

L’offre de soins de premiers recours est «restée opérationnelle», en particulier grâce à la téléconsultation pour la médecine de ville. Une dizaine de crèches restent ouvertes pour les personnes prioritaires (comme l’établissement VYV 3 Pays de la Loire à Angers). Par ailleurs, Harmonie Ambulance a été l’une des trois sociétés de transport sanitaire référencée pour les transports gare-hôpital des patients acheminés en TGV médicalisé de la région Grand-Est à Angers, Nantes et Le Mans.


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

velit, quis quis, tempus Aenean consequat. dolor at venenatis, odio Nullam ut