dans SÉCURITÉ SOCIALE

Alors que des chiffrages dépassant le milliard aient été portés dans le débat public, la commission des affaires sociales du Sénat a présenté un chiffrage plus réaliste estimant le montant de la fraude aux numéros de Sécurité sociale pour les usagers nés à l’étranger entre 117 et 139 Ms €.

Le rapporteur général de la commission des Affaires sociales, Jean-Marie Vanlerenberghe, a annoncé avoir obtenu de nouvelles données issues d’études menées par la direction centrale de la police aux frontières et le service administratif national d’immatriculation des assurés, en charge de l’immatriculation des personnes nées hors de France.

Cette nouvelle projection réalisée à partir d’un échantillon de 2 000 dossiers “représentatifs” ont permis de projeter le préjudice entre 117 et 137,6 Ms par an selon le coefficient d’anomalie qu’on lui applique. Nous sommes donc bien loin des extrapolations annoncées ces dernières semaines…


 Photo : DR

 

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider