dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

L’Insee a publié  l’édition 2019 de « France, portrait social » revenant sur 40 ans de grandes évolutions démographiques. La France métropolitaine compte désormais 65 millions d’habitants contre 53 millions en 1975. 78 % de cette hausse est due au solde naturel, 22 % au solde migratoire 13,4 % de la population a 65 ans ou plus en 1975 contre 20,3 % en 2019.

Les réformes sociales et fiscales mises en œuvre en 2018 ont bénéficié à tous les ménages surtout aux plus aisés, en particulier la réforme de l’ISF. Globalement, les mesures instaurées l’an dernier ont fait progresser de 0,7% en année pleine le niveau de vie de l’ensemble de la population, de 1,2 % pour les 10 % la population les plus aisés. Entre 1975 et 2016, le niveau de vie médian après redistribution a augmenté de 56 %.

L’Insee observe une progression plus importante de la mobilité sociale des femmes.
De 1977 à 2015, elle augmente de 12 points par rapport à leur mère (71 %) et de 6 points par rapport à leur père (70 %).

L’augmentation du nombre de familles monoparentales est confirmée.
Elles représentent 23 % des familles comprenant au moins un enfant mineur en 2016, contre seulement 12 % en 1990. 84 % sont des femmes. Après la séparation, la baisse de niveau de vie est plus forte pour les mères. La moitié perdent au moins 20 % de niveau de vie l’année qui suit. Pour les pères, la baisse est de plus de 10 % pour la moitié d’entre eux.

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Praesent non vel, et, eget consectetur libero ut libero. commodo velit, leo.