dans POLITIQUE DE SANTÉ

« La maladie provoquée par le Covid-19 peut générer de graves complications touchant en majorité les plus fragiles et les plus âgés d’entre nous. Nous avons le devoir de les protéger et ce faisant, nous protégerons l’ensemble de la société française », souligne France Assos Santé.

Le représentant des usagers en appelle à « la responsabilité sociale, à commencer par les grands groupes ». Il pointe « le besoin de masques », prioritairement pour les professionnels de santé mais aussi « dès que possible » pour la population. Pour cela, les groupes et entreprises, en particulier dans le secteur du textile, sont sollicités. De même pour les TPE et PME locales et pour les personnes « disposant d’un savoir-faire et éventuellement de machine à coudre ».

Concernant les solutions hydro-alcooliques, France Assos Santé « salue l’initiative » de LVMH qui s’est engagé à en produire une grande quantité pour les établissements de soins. L’union « prend acte » du décret autorisant les pharmaciens à fabriquer du gel. Elle souligne que « d’autres entreprises doivent pouvoir s’engager et appliquer les principes guidant leur responsabilité ».

A propos des respirateurs, l’organisation appelle les membres du Snitem (Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales) à se mobiliser. Et en matière d’oxygène, « nous comptons sur l’engagement de la Société Air liquide, le plus gros fournisseur de gaz et fluides médicaux dans le monde ». Elle demande au gouvernement d’étudier une prise en charge à domicile des formes « sérieuses mais non critiques », alors que l’hospitalisation ne sera pas possible dans tous les cas « faute de lits ».

 

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

lectus libero in neque. fringilla Aenean