dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES
En un peu plus d’un an, 75 000 internautes ont participé à la plateforme la consultation en ligne sur le revenu universel d’activité (RUA) et quelque 10 000 propositions ont été déposés.
Le dispositif avait été lancé le 9 octobre 2018 par Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la santé et Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la pauvreté. Une synthèse des contributions sera rendue publique « d’ici la fin de l’année », précise le ministère.
L’avenue de Ségur a également présenté les premières tendances. Les grands principes de fonctionnement du futur RUA comme les objectifs poursuivis sont soutenus : « 70 % des votants ont approuvé la proposition de “regrouper et harmoniser un maximum d’aides sociales” tout en exprimant des inquiétudes sur le risque d’une opportunité d’économies sur les aides sociales », relève un communiqué.
L’ouverture aux jeunes adultes et l’intégration du minimum vieillesse sont soutenues (respectivement à 70% et 78%), à l’inverse les réactions sont plus « nuancées » concernant l’intégration de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) avec 52 % de votes défavorables contre 39% d’approbation.

Photo: Capture d’écran du site de consultation sur le RUA
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

vel, accumsan nec felis id dapibus