dans ASSURANCE MALADIE

Entretien avec Philippe Denoyelle, président d’Union dentaire (ex-UJCD).

Quels sont vos chantiers avec la Cnam ?

Nous devons signer sous peu l’avenant 3 à la nouvelle convention portant sur l’indexation des tarifs tant sur les soins conservateurs que prothétiques. Ce qui est assez exceptionnel dans la politique conventionnelle de l’Assurance maladie. Si l’inflation dépasse 1%, le rendez-vous tarifaire est obligatoire.

Et sur les devis ?

Là aussi, nous devons boucler l’accord. La profession des chirurgiens-dentistes doit désormais présenter aux patients des devis simplifiés et adaptés aux nouvelles contraintes du reste à charge 0 et reste à charge modéré visant des actes prothétiques améliorés pour les couronnes céramiques par exemple. Une partie de la profession est assez hostile mais la majorité se déclare plutôt satisfaite des acquis conventionnels. Tout cela doit être prêt pour le 1er janvier prochain.

RAC zéro ou modéré, comment la profession perçoit économiquement sa situation ?

Plutôt bien comme je vous le dis. La revalorisations des tarifs a positivement impacté notre activité. Il y a un effet déport pour 2020 des soins prothétiques, car ce sera la première année de pleine application des engagements du RAC zéro. Une sorte d’effet d’aubaine sociale.

Pourquoi les chirurgiens-dentistes s’opposent à la généralisation du tiers-payant ?

C’est à la fois une question de principe et de modalités. Je vous rappelle que nous faisons déjà le tiers-payant pour les bénéficiaires de la CMU-C et ACS, bientôt la C2S, les femmes enceintes, les ALD.
Une question de principe car nous entendons demeurer des libéraux et non pas des agents de la sécurité sociale ou de l’Etat.

Quant aux modalités du tiers-payant, notre problème porte sur les assurances complémentaires. Nous avons un taux d’incidents de 25% au minimum. Ce constat, Agnès Buzyn le fait avec nous. Ca ne marche pas ! L’obligation n’est donc pas à l’ordre du jour. Nous sommes prêts à faire des efforts mais sous les conditions que je viens d’énoncer.


Photo : DR
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

libero. consectetur odio velit, at venenatis,