dans FAMILLE - ACTION SOCIALE - RETRAITES

Christelle Dubos, a présenté hier matin le dispositif de garde d’enfants de moins de 3 ans des personnels mobilisés par la crise du coronavirus, alors que les crèches sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

La secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé a notamment annoncé la mise en place, dès hier soir, d’un portail (sur le site monenfant.fr) permettant aux publics prioritaires de demander une solution de garde pour leur enfant. Sont concernés les parents d’enfants de moins de 3 ans personnels des établissements de santé, d’Ehpad, des établissements sociaux et médico-sociaux, les professionnels de santé libéraux, ceux des services de l’État chargés de la gestion de l’épidémie et des crèches chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants. Les structures d’accueil rattachées à un établissement de santé, social, médico-social ou aux services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie restent ouverts. « Les préfets organisent depuis ce weekend les solutions d’accueil prioritaire dans chaque territoire et pourront réquisitionner les établissements nécessaires », souligne l’avenue de Ségur.

Pour rappel, les structures accueillant plus de 10 enfants « sont fermées jusqu’à nouvel ordre ». Les assistants maternels et les micro-crèches peuvent de leur côté maintenir leur activité. « Les assistantes maternelles bénéficieront de l’activité partielle, nous allons le mettre en place très rapidement, notamment pour celles dont les MAM ferment », précise le ministère.

L’Etat aidera financièrement les crèches, publiques et privées, via les Caf. Un dispositif de soutien sera ainsi voté par le conseil d’administration de la Cnaf, réuni exceptionnellement aujourd’hui.


Illustration : Capture d’écran du site
Articles récents

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

dolor. consequat. massa ultricies risus Aliquam ut