dans Documentation, SÉCURITÉ SOCIALE

L’année dernière, le Défenseur des droits a reçu 137 894 réclamations, informations et orientations, soit une hausse de 10 % par rapport à 2022, selon le dernier rapport de l’institution rendu public.

Elle constate une hausse régulière des réclamations qui lui sont adressées et estime qu’ «un fossé s’est d’ailleurs considérablement creusé entre les usagers et les services publics ».

Ainsi les atteintes aux droits des usagers de services publics représentent « un motif massif de saisine de l’institution, en grande partie du fait de la difficulté d’accès à ces services dans les territoires». En tout, 92 400 réclamations ont été déposées, soit une hausse de 12%. Pour le Défenseur des droits, «les services publics se sont éloignés des usagers du fait d’une dématérialisation excessive, de fermetures de guichets et font peser sur les usagers la charge administrative». Et si la création des espaces France services permet de «combler cette distance dans le lien population/services publics», la réponse apportée à toutes les difficultés rencontrées par les usagers est jugée imparfaite.

Les réclamations relatives aux «protection et sécurité sociales» représentent 20 % du total des saisines concernant les services publics. Parmi celles-ci 25% concernent les pensions de vieillesse, 16% les prestations familiales 16 %, 15% l’Assurance maladie, 12% l’aide sociale, 8 % le handicap et 7% l’assurance chômage.

Lire le rapport

 

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider