dans Sécurité Sociale

La semaine dernière, une nouvelle série d’audioconférences entre les directeurs de caisses nationales et les organisations syndicales représentatives des personnels de Sécu, a permis de faire le point sur le déconfinement pour les agents du régime général.

A la Cnam, la sortie du confinement sera réalisée en trois temps : une première phase jusqu’à juin, une seconde jusqu’en septembre, puis la dernière d’octobre à la fin. Jusqu’à la fin du mois, le télétravail reste fortement encouragé lorsqu’il est possible. Pour les activités non réalisables à distance, le retour sur site sera fait dans le respect de l’ensemble des mesures sanitaires. De même pour les salariés volontaires, mais seulement quelques jours par semaine. Dans les caisses, l’accueil des assurés se fera sur rendez-vous, uniquement pour les cas ne pouvant être traités par mail ou téléphone.
Les agents de la branche maladie sont également sur le pont pour accompagner la population dans cette phase de confinement. Le système de traçage, Contact covid, implique la présence de collaborateurs au quotidien pendant 7Jours/7 de 8h à 19h, soit la mobilisation de quelque 4 500 agents. Les principes du volontariat et du secret médical ont été rappelé. Une majoration de salaire est prévue pour les heures réalisées le week-end.

Du côté de l’Acoss, le télétravail est resté la règle cette semaine. Un retour sur site progressif sera possible pour les volontaires grâce à un système de rotation, sous conditions d’aménagement et de nettoyage des locaux, de fourniture des masques, etc. Une présence maximale de 3 jours par semaine sera autorisée en zone verte et 2 par semaine en zone rouge.

A la Cnaf, le plan de reprise repose sur un travail conduit avec le réseau en associant plus de 60 caf. Il devra être décliné localement par les directeurs en fonction des particularités de chaque caisse. Le retour à l’accueil physique se fera de manière très progressive, par palier en intégrant la cartographie fixée par le gouvernement. D’ici là, d’autres moyens de contacts devront être privilégiés en particulier les dispositifs de Visio-contacts.

Enfin, à la Cnav un cadrage national a également été élaboré avec les représentants du personnel des caisses. Le télétravail, qui représente 90% des effectifs, reste prioritaire. Le retour sur site sera possible en respectant les règles sanitaires, en priorité pour les activités ne pouvant être réalisées à distance à raison d’un jour par semaine en zone rouge et deux jours en zone verte.


Photo : Philippe Chagnon / Cocktail Santé – Reportage à la Cpam Des Haut-de-Seine, mai 2020
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

elementum adipiscing eget quis diam lectus luctus dapibus massa leo. Donec