dans PRÉVOYANCE

Le Groupe VYV vient de publier un rapport analysant les conséquences de la crise liée au Covid-19 sur ses différentes entités.

Un ORSA (outil d’évaluation des risques et de la solvabilité) ponctuel sera réalisé en septembre prochain et coordonné au niveau du groupe. En attendant ce premier document revient sur les impacts identifiés à ce jour. Et s’il rappelle les bouleversements importants sur les marchés financiers et les conséquences attendues en matière de sinistralité sur la prévoyance et la santé (avec encore de nombreuses inconnues). Le géant mutualiste se montre confiant. « La situation actuelle ne met pas en péril la solvabilité du Groupe VYV. Malgré les premiers effets de la crise, le Groupe VYV couvre 1,7 fois ses exigences réglementaires avec un ratio qui s’établit à 168,8% au 31 mars 2020 (contre 178,5 % à la clôture 2019) ». Le ratio de surface financière, qui tient compte de l’ensemble des fonds propres dont dispose le groupe sans tenir compte de la limite induite par la convention d’affiliation, s’établit à 197,0% au 31 mars dernier (contre 212,8% à la clôture). Par ailleurs, les liens de solidarité financière « importants et durables » entre les membres « couplés à la suffisance des fonds propres » assure la solidité individuelle de chaque composante.

Pour Harmonie Mutuelle, les calculs de solvabilité menés sur la base du 31 mars 2020 conduisent à une perte d’environ 9 points pour un ratio de solvabilité désormais de 290,5%, «principalement dû à l’impact défavorable des marchés financiers ». Côté groupe MGEN, le ratio de solvabilité au 3 mars dernier s’établit à 199,2% pour MGEN (contre 210,9% au 31 décembre 2019) dû à l’impact immédiat de la crise sur la valeur de marché des actifs ; 312,5% pour MGEN Vie, stable par rapport au 31 décembre 2019 (314,1%) ; 689,5% pour MGEN Filia, stable par rapport au 31 décembre 2019 (689,1%).
A la MNT, le ratio de solvabilité au 31 décembre 2019 s’établit à 137,9%, « les impacts de la crise affectent à la baisse son ratio de solvabilité de 18,5 points au 31 mars 2020 ».
Pour la MGEFI, l’impact de la baisse des marchés financiers est estimé à moins de 10 points de solvabilité (ratio de 223,5% au 31 décembre 2019).
En revanche, la crise sera quasi neutre pour la Mutuelle Mare‐Gaillard (MMG).

Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

porta. Phasellus pulvinar at ut id leo. vulputate,