dans POLITIQUE DE SANTÉ

« Chacun a un rôle à jouer dans le combat contre cette épidémie historique. Toute la nation doit être unie et la priorité doit être donnée à nos hôpitaux publics. Les personnels comptent donc sur le civisme des citoyens. Il faut se protéger soi-même, mais aussi protéger nos aînés et les personnes les plus fragiles en appliquant à la lettre les consignes du Gouvernement. Nous en appelons à une union sanitaire sacrée », souligne Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France (FHF).

Dans un communiqué, le représentant des hôpitaux publics souligne que les établissements se préparent depuis plusieurs semaines et sont prêts à faire face à une augmentation du nombre de malades.

La fédération appelle toutefois la population à respecter les mesures annoncées par le gouvernement « afin de freiner l’évolution du virus et éviter des afflux trop massifs dans les hôpitaux ».


Photo: Philippe Chagnon / Cocktail Santé
Articles recommandés

Tapez votre recherche et pressez ENTREE pour la valider

Praesent lectus non venenatis dapibus justo accumsan at risus.